Papillon saoul

Paris, le 15 août, 2016

Dans un cimetière, j'ai rêvé de hier ;
des pensées décédées sous un ciel obsédé,
Le portugais est une langue gaie,
Borboleta, c'est un papillon de la journée

Un tas des borboletas s'appellent Nikoleta
Monsieur Con collectionne des papillons
Cioran, c'est mon talisman,
Je traine mes pieds dans l'absurdité

Papillon trempé dans la bière,
Les Ă©claires traversent la terre
Ils font moitié prix sur les poulets rôtis
Un paysage de hier, couleur chair,

Un toboggan m'a jeté dans l'océan,,
Papillon saoul, collé sur un fond bleu,
Sans soucis, je me noie dans l'hystérie,`
Le Mal absolu nous guette partout

La Bulgarie c'est un beau pays,
Le lien avec mon patelin est tombé dans le spam,
Se voir en grand,
comme un borboleta américain